gober

Je peux t’avouer quelque chose ?

Oui.

Parfois, comme ce matin, penser à toi ou te voir me fait durcir, rapidement et solidement. J’ai hâte d’être près de toi. De te prendre. De te serrer. De te faire mouiller aussi fort que tu me fais durcir.

échanger avec lui à peine lever à midi le chignon défait
le rimmel au coin des yeux taper en pyjama

J’ai hâte aussi.

le jour rattrape la nuit au petit matin le téléphone vibre

Damn. J’ai veillé un peu trop tard avec mes chums. Je laisse la porte débarrée. D’un coup que tu veuilles venir te glisser sous mes couvertes.

Plus tard. Quand t’auras repris des forces.

la journée court et tombe en douce j’entre chez lui dépose
mon sac par terre retire les
cuissardes le manteau le jeans
chandail culotte soutien-gorge tout laisser sur le plancher
du salon à tâtons allumer la lampe posée sur la table près
de la porte contre le sofa entendre sa respiration marcher
la pointe des seins sur les hautes vers la chambre ne pas le
réveiller me glisser sous la couette plaquer son corps tourné
sur le côté le visage vers la fenêtre mes seins écrasent ses
omoplates ma vulve se love dans le creux juste là en haut de
ses fesses frotte une main entre mes cuisses l’autre sur son
sexe ne plus bouger
son bras s’enroule à ma hanche une
main sur ma fesse ma bouche sur sa nuque se pose joue du
nez avec sa peau aimer l’odeur décider de le réveiller par une
grosse érection sous la couette glisser la tête entre ses jambes
sur le dos il se tourne pas réveillé ma bouche sur sa bite en
douce la gobe il durcit

Publicités

7 réflexions sur “gober

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s