ronronner

simplement il en redemande
il va et vient obsédé
trace un huit
sillonne la chair
pirouette sur le bourgeon
lové entre les lèvres

comme une ballerine
sur sa pointe satinée
il dessine des rondes lisses
pivote astique
sur vénus y grimpe
puis replonge
sur ce point précis

et les oiseaux dans les arbres
agacent les chats à la fenêtre
pendant que je ronronne

11401072_1265457916802429_3021733108595804582_n

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s