geyser

linterminable-attente

noirs ou bruns sur l’écran rien n’est certain
de braise de baises chaudes
vos yeux je les habite

à distance le désir se met en boîte
un chalumeau dessous
on high

l’île de Robinson est geyser

je fuis la mer bleue les pieds dedans
une poignée de désir dans ma main
vos cheveux

vous arrivez en renfort
dream a little dream of me
en refrain de la flotte
plein les yeux

par mail encore de l’aide
la rampe il faut la tenir
le printemps arrive
accrochez vous bien

et ma langue s’agite telle une voile
au bout d’un mat contre vents et marées
votre bite gicle des nébuleuses
au septième ciel vos mains débordent
mes seins submergent
ronds

et vous avez pris goût à mes doigts
dans votre cul successivement

sur l’île de Robinson
un lot de possibles
mes lèvres entre vos dents

Publicités

2 réflexions sur “geyser

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s