orange

le désir n’attend pas que des vagues de cent pieds de haut
autant que cela en mètre je ne sais pas le coeur surfe
votre sexe sur le tapis vos Calvin Klein oranges
le désir naît d’une série de hasards
de votre beauté et de la mienne
sur le fil de nouvelles
vous me culbutez
abondante

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s